Un élu EELV remet en cause les attributions de subventions de la ville aux scouts de France pour manque de mixité. Probablement pas suffisamment vert au goût de cet élu écologiste lyonnais, qui rejoint ainsi ses autres collègues verts qui n’aiment pas le tour de France, les sapins de Noël, les bateaux à voile et les avions dans le ciel.

Le Mouvement de la Ruralité se dit qu’il y a au moins une élue verte qui ne va probablement pas apprécier cette sortie de route. Léonore Moncond’huy, la très jeune maire EELV de Poitiers, responsable scout il n’y a pas si longtemps, devra peut-être donner une formation très nature à Alexandre Chevalier tant sur la relation des jeunes scouts à la nature qu’à la mixité au sein des scouts de France.

Jamais les Verts n’ont autant bien porté leur surnom d’antitout, tellement leur dogmatisme devient ridicule et insupportable…

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Il était une fois, une organisatrice d’une fête rurale « chasse et campagne » qui s’était retrouvée du jour au lendemain au cœur d’une vindicte populaire. Une cabale orchestrée par des animalistes de mauvaise foi. C’est l’histoire nauséabonde de l’idiotie où la manipulation conduit à l’extrémisme, au totalitarisme, au harcèlement et aux menaces les plus abjectes qu’il soit.

Les faits remontent à juillet 2020. Une simple démonstration d’aptitude à la douceur et au comportement de tolérance d’une belle meute de chiens en présence d’un jeune veau de race salers au sein de la meute. Il n’en fallait pas plus pour les antispécistes pour en détourner l’information par une situation de démonstration de chasse à courre sur fond de massacre du veau. Le Mouvement de la ruralité ne pouvait rester passif devant de tels agissements

Les associations animalistes ont relayé l’information en France et à l’étranger en appelant à dénoncer cet acte odieux tout en transmettant le numéro de téléphone de l’organisatrice de l’évènement. Dès lors, ce fut un déchaînement de haine, d’agressions verbales les plus abjectes qu’il soit sur elle et sa fille, voire des menaces de mort. Dépassée par tant de violence, l’organisatrice victime de ce déferlement de haine a porté plante et espérer une sanction pour les menaces adressées.

LMR a donc proposé les services de son avocat pour l’accompagner devant le tribunal. L’une des personnes agissant sur un réseau social vient d’être condamnée à 500 € de dommage et intérêt. Le parquet, comme la gendarmerie, poursuivent les investigations visant à poursuivre les autres auteurs pour « cyber harcèlement » comme le recommande le Mouvement de la ruralité par la voix de son avocat.

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le Mouvement de la Ruralité n’a eu de cesse d’alerter sur les dangers de l’arrivée massive d’eurodéputés verts au parlement européen et sur les dérives dogmatiques qui en découleraient.

Une nouvelle étape dans l’activisme animaliste vient d'être franchie par des eurodéputés écologistes via un texte visant à interdire l’élevage en cage - la quasi-totalité des lapins est élevée en cage en Europe - et un amendement visant à interdire le gavage des canards et des oies !

LMR alerte sur cette dérive croissante du parlement européen et en fait un combat pour la ruralité. Il dénonce ces attaques contre le monde de l’élevage menées par des associations financées par des fonds américains et des investisseurs mondiaux qui souhaitent l’éradication de notre modèle agricole, afin de le remplacer par une production d’aliments industriels de synthèse au nom du véganisme et de l’antispécisme.

Le comble de l’absurdité de la situation est que l’Europe a contribué au classement de la gastronomie française au patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’UNESCO et en même temps tente de saborder l’un des joyaux du savoir-faire de l’élevage français, des grands chefs étoilés et de tous ceux qui s’illustrent avec ce fabuleux produit national.

Le Mouvement de la Ruralité reste mobilisé contre cette dérive dogmatique et apporte tout son soutien à la filière foie gras et plus largement à tous les éleveurs de France dont le foie gras est l’étendard !

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le Mouvement de la Ruralité dénonce le nouveau financement de l’Open Philanthropy Project à l’association L-214. Pour la seconde fois, la fondation américaine alloue une subvention de 1 228 000 € à l’association L-214 pour œuvrer pour le bien-être animal notamment dans l’élevage des poulets de chair en France. Les grands bailleurs de fonds de cette fondation, comme Dustin Moskovitz créateur de Facebook, mais plus généralement des GAFAM et du FAIRR, sont les grands promoteurs du marché mondial des substituts à la viande comme les produits dérivés d’insectes, de soja ou de viande moléculaire.

De Bill Gates à Sergey Brin, Mark Zuckerberg ou Justin Rosestein, ces financements étrangers sous couvert de bien-être animal sont avant tout des moyens alloués comme arme de destruction de notre modèle sociétal. C’est le financement d’une organisation dédiée à la montée en puissance de l’antispécisme, du véganisme ayant pour but de porter atteinte à l'économie de la filière élevage en France.
Avec de tels financements, c’est toute une organisation stratégique de guerre économique qui est déployée et financée par une puissance étrangère.

L-214 devient une entreprise de communication à la gestion opaque, véritable bras armé au service des grands financiers de la planète en échange d’importantes subventions qu’elle se garde bien de rendre publiques.

LMR dénonce cette supercherie et cette manipulation intellectuelle et sociétale et apporte tout son soutien à l’élevage français et à notre gastronomie.

Plus d’information :
- L214, clean meat et GAFAM : les liaisons dangereuses
- Le problème posé par les alliances de L214
- L214 - Campagnes de bien-être des poulets de chair en France (openphilanthropy.org - 2020)

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Au lendemain des nouvelles déclarations d’une élue EELV, Léonore MONCOND’HUY, maire de Poitiers souhaitant réduire les subventions aux aéroclubs « en cohérence avec son projet écologique », ajoutant que « l'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants », LMR s’interroge sur les réelles motivations des Verts dans ce qui est leur finalité à améliorer la vie des Français.

Les loisirs sains, simples et populaires sont la cible des maires EELV, souvent élus par défaut de votants : Tour de France, sapin de Noël, vol en avion pour des enfants en situation de handicap… La stigmatisation de la pollution induite par ces activités n’est qu’un paravent que les EELV brandissent pour réduire les libertés.

La liste des décisions délirantes de ces nouveaux édiles ne s’arrête malheureusement pas là ! Que dire de la marche forcée des cantines scolaires lyonnaises vers des menus uniques sans viande ? Que dire de la subvention accordée par la maire de Strasbourg à une association islamiste politique proche du président turc Erdogan, dans le projet de la future mosquée ?

Que dire quand EELV dépose une proposition de projet de loi (PPL) en 2018 pour la légalisation contrôlée du cannabis ? Le Mouvement Ruralité ne se satisfait pas de cette politique qui veut tout interdire et développer les addictions malsaines, préférant les hallucinations de la fumette aux rêves et à l’imaginaire des enfants, ces élus qui, sous couvert d’écologie, pratiquent un électoralisme mortifère.

Plus que jamais, LMR défendra les valeurs françaises de liberté, de fraternité, d’égalité et de solidarité.

 

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)