Madame la substitut du procureur de Foix, Léa Filippi, a confondu vitesse et précipitation en convoquant hier une conférence de presse pour accuser la victime d'une attaque par un ours de "destruction d'une espèce protégée et chasse illégale dans une réserve"

Madame la substitut du procureur de Foix aurait dû s'informer auprès des services de la préfecture de l'Ariège, auprès du directeur de l'ONF ou auprès du directeur de l'OFB de l'Ariège de la légalité de cette action de chasse. Si elle avait fait son travail sérieusement et sans a priori, elle aurait découvert l'arrêté préfectoral 2021-05-10 relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2021-2022 dans le département de l’Ariège (lire le document).

Madame la substitut du procureur de Foix, n'a pas daigné s'informer auprès du président de la Fédération départementale de Chasse de l'Ariège qui a toujours défendu la légalité de cette action de chasse dans le respect de l'arrêté pré-cité.

Il est malheureux, dans cette triste histoire, que la presse se soit emballée sans vérifier aucune information. À croire que la Charte du Journalisme n’est plus une valeur morale dans ce pays.

La chasse dans cette réserve est un acte légal réglementé tous les ans par un arrêté, reconduit tous les ans et à la demande de l'ONF (lire l'arrété 2020-2021)

Le Mouvement de la Ruralité dénonce ces graves manquements à la rigueur qu’exige la conduite de la justice et du journalisme. Un homme a été grièvement blessé et a été contraint de tuer une ourse en état de légitime défense. Il n’est pas acceptable que la justice et les médias cèdent au dogmatisme de l’écologie radicale et tentent d'incriminer une victime parfaitement dans son droit et aujourd’hui en souffrance.

LMR demande au garde des Sceaux de recadrer la substitut du procureur afin d'en faire un exemple du bon fonctionnement de la justice.

Ecrire un commentaire (8 Commentaires)

En 2016 dans une interview accordée à Chassons.com, (lire l'article) le candidat EELV Yannick Jadot n’avait pas encore sombré dans l’anti-chasse primaire.  À cette occasion, il convenait même comme acceptable l’exercice de la chasse expliquant ses racines rurales et son grand-père chasseur. Mais voilà, l’écologie radicale est largement concurrencée pour la présidentielle de 2022 et le candidat Jadot doit se démarquer de ses concurrents directs telle la candidate du parti animaliste Hélène Thouy ou celui de la France insoumise de Jean-Luc Mélanchon.

Changement de cap et d’avis, le candidat vert se radicalise et se prononce pour la fin de la chasse en France puisqu’il propose de l’interdire le week-end et durant les périodes de vacances scolaires, autrement dit les seuls jours majoritairement pratiqués par les chasseurs puisqu’ils travaillent la semaine. Le Mouvement de la Ruralité condamne la dérive extrémiste de l’écologie politique avec son pendant de surenchère d’interdits totalement liberticide pour bon nombre de français. Après l’interdiction du sapin de noël, du tour de France cycliste, du survol de la patrouille de France, des rêves d’enfants de voler dans le ciel, de la sauvegarde de l’habitat des punaises de lit, de l’interdiction de la voiture diesel et essence, de la consommation de viande, le Vert veut interdire le loisir séculaire de plus d’un million de Français !

L’excès de vert nuit gravement à la liberté !  

Le candidat Yannick Jadot est un agitateur de haine, il propage volontairement un sentiment d’insécurité dans nos espaces ruraux pour chercher des suffrages dans une compétition où il est à la peine dans les sondages. Quoi qu’il puisse dire, les chasseurs sont majoritairement en milieu rural. Ils sont impliqués et reconnus dans la société et au cœur des communes, boulangers, bouchers, notaires, docteurs, ouvriers… et parfois élus. Le candidat vert attise les peurs, environnementales et sociétales. A contrario, du haut de l’éolienne qu’il impose aux habitants, il n’a pas eu le courage de rencontrer les habitants malades et les éleveurs qui ont tout perdu, leur santé, leurs animaux et leurs exploitations suite aux implantations massives du totem d’EELV.

Lors des élections présidentielle et législatives de 2022, le Mouvement de la ruralité se mobilisera contre cette écologie mortifère et délétère qui fracture la France ; aux antipodes du vivre ensemble que porte LMR dans son projet pour la France.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le Mouvement de la ruralité déplore l’inaction de certains maires en matière de chasse traditionnelle. Les chasseurs d’alouettes aux pentes n’ont pas à être les victimes des considérations partisanes ou de laxisme de certains élus.

Comment est-il possible qu'après un courrier explicite, adressé en temps et en heure par la Fédération des chasseurs à tous les maires girondins, les invitants à anticiper la signature des fiches d’autorisation de la chasse des alouettes aux pentes aux détenteurs de droit sur leur commune, les maires de certaines communes n'aient pas fait leur travail en ne signant pas les documents, ni le vendredi, ni le samedi et ni lundi matin.... Voilà comment on traite la situation chasse dans certaines communes !

 

Lettre du Président FDC 33

L’arrêté a bien été signé le 12 octobre - cf. Journal officiel de la République française - N° 241 du 15 octobre 2021 (oxi90.com) - et publié au journal officiel le vendredi 15 octobre avec de plus une large couverture médiatique nationale et régionale.

Le Mouvement de la Ruralité ne manquera pas t’interpeller les élus récalcitrants ou négligents…

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Le Mouvement de la Ruralité se félicite de la condamnation de France Télévisions à 10.000 euros de dommage et intérêts dans l’affaire de la publication du chasseur landais à la pelle et en slip...

Le verdict du tribunal de Dax sanctionne les dommages collatéraux occasionnés par les actions médiatiques de la LPO et du parterre de journalistes affidés aux associations animalistes en attente d’images trash. Lui qui ne demandait qu’à vivre dans l’anonymat, en paix et en liberté dans les Landes, s’est retrouvé malgré lui exposé sur tous les écrans et devenu la risée des réseaux sociaux entre mèmes et détournements parodiques.

Même si cette condamnation rétablit cet homme dans son honneur, la somme reste ridicule pour France Télévisions. Le Mouvement de la ruralité n’ose imaginer quel aurait été le montant du dommage s’il s’était agi d’une star du showbiz ou une célébrité du sport...

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

À l’heure où tous les pendants de la vie rurale sont aujourd’hui attaqués, nous devons tous nous mobiliser !

Nos territoires sont mis sous cloches, saccagés par des éoliennes et d’autres artificialisations destructrices. Notre mode de consommation carnée est attaqué. Notre histoire, nos traditions nos us et coutumes, notre culture en général sont remises en cause par des bobos rurbains, les végans, les animalistes et les politiques déconnectés de la France rurale.

Il faut vous mobiliser et mobiliser vos amis pour la manifestation de défense des chasses traditionnelles et de la ruralité

Samedi 18 septembre devant les arènes de Mont-de-Marsan à partir de 9h00

Vous avez à votre disposition un tract à imprimer (cliquer ici pour le télécharger) pour que tous les chasseurs présents puissent chanter avec David Olaizola "Ne Touchez pas nos traditions !

Merci de diffuser sur les réseaux sociaux et dans vos amis, l’heure est grave et nous ne pouvons compter que sur nous pour mobiliser....

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)