Eolien : le Mouvement de la ruralité soutient le collectif "Vent des maires"

Le Mouvement de la Ruralité soutient le collectif "Vent des maires" et encourage les communes à prendre des délibérations et à placer un panneau « Commune sans éolienne »

 Voici le communiqué de "Vent des maires" adressé aux maires de France :

 

Madame, Monsieur, chers collègues,

Afficher son opposition avant tout projet d’éolienne est un geste de dissuasion qui peut éloigner durablement les prédateurs.

Un simple panneau à afficher à l’entrée de votre commune
Nous préconisons aux communes, comme le propose habilement la commune de Mâron dans le Berry, de placer un panneau « Commune sans éolienne » à l’entrée de votre commune.
Vous pouvez télécharger ici le fichier pour impression ou ici l'image pour insertion dans votre documentation, site Internet etc.

Utiliser en notre faveur la règlementation
Nous rappelons que les Préfets ont en charge de mettre en place les Etats Généraux des énergies renouvelables. Nous pensons qu'il est important que vous y soyez présents pour défendre votre position avec force et détermination.
Nous préconisons également aux conseils municipaux de voter des délibérations anti-éoliennes incluant une argumentation précise, et nous sommes à l’étude de nouveaux moyens dans le domaine de la règlementation vous permettant de renforcer votre protection. Nous vous en dirons un peu plus dans quelques semaines.

Des outils et des conseils
Nous avons sélectionné des outils, créés pour la plupart par des associations, pour résister à l’envahissement des éoliennes. Vous trouverez ici les outils pour résister et ici quelques conseils.

Nous vous invitons à voir régulièrement ces pages, ainsi que la page de news.
Notre démocratie locale est en danger
Le collectif Vent des maires accueille toujours plus de nouveaux membres. 800 élus en fonction apportent leur soutien, dont 500 maires, 240 conseillers et conseillères et plus de 41 parlementaires.
Incitez les élus que vous connaissez, de toutes tendances politiques ou d'aucune, à rejoindre Vent des maires : plus nous serons nombreux, plus nous serons forts, plus notre voix portera. Il ne faut pas que les éoliennes continuent à mettre en danger la démocratie locale.

Avec nos chaleureuses salutations,

Brigitte Pistre, maire de Frazé (28)
Michel Couder, maire de Courcival (72)