Non à l’extrémisme vert à Lyon !

Les Verts alliés à l'extrême gauche lyonnaise et certains socialistes n'ont rien trouvé de mieux que d'imposer leur idéologie par le biais de repas sans viande dans les cantines scolaires de la capitale des Gones et du patrimoine de la gastronomie.

Le Mouvement de la Ruralité (LMR) apporte son soutien aux agriculteurs en colère face au sectarisme politique à la sauce végan lyonnaise. La région Auvergne-Rhône-Alpes, riche de ses élevages de qualité en circuits courts, offre une sécurité alimentaire qui assure 27 millions de repas aux lycéens dans les établissements scolaires, ce qui va à l’encontre de la pensée dogmatique des élus EELV qui bafouent la démocratique puisqu’aucune consultation des parents d'élèves n'a eu lieu.

Cette récente dictature verte issue des urnes vient interdire la pêche au vif à Paris, Grenoble et Montpellier, ou la chasse à Montpellier. Interdictions auxquelles on peut rajouter l'interdiction du Sapin de Noël à Bordeaux, etc.

Nous sommes là, face à des associations extrémistes qui agissent bien souvent dans l'illégalité à l'encontre des éleveurs, des commerçants, bouchers, charcutiers et qui dictent la politique communale, en imposant des décisions propres à satisfaire leur électorat.

Nos cantines scolaires ne doivent pas devenir le lieu de privation d'une gastronomie variée et équilibrée inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité sous la pression verte végan ou identitaire religieuse.