LMR Occitanie lance un appel pour aider Philippe Cros, épicier ambulant tarnais

LMR Occitanie, par la voix de Martine AURY, sa secrétaire adjointe, apporte tout son soutien à Philippe CROS, épicier ambulant, pour obtenir le financement du remplacement de son camion à bout de souffle. Usure inévitable après 20 ans de service au cours desquelles l'épicier a assuré tournées, livraisons et autres services dans des petits villages tarnais parfois isolés, apportant ainsi du lien social et un service de proximité vital aux habitants de nos communes rurales. (lire l'article de France bleu).

Avec la désertification, le service de monsieur Cros est précieux dans ce département très rural du Tarn. C’est un lien indispensable à la vie courante des petites communes en manque de services de proximité, particulièrement pour les personnes isolées dont c’est souvent l’unique visite de la semaine.

Depuis le confinement, ce mode de consommation est devenu une nécessité. Alors que 59% des communes rurales du département n’ont plus de commerce de proximité, les habitants de ces communes doivent parcourir plusieurs kilomètres pour trouver une boulangerie, alors que neuf habitants sur dix en ville se trouvent à moins de 600 mètres d’un commerce !

Le Mouvement de la ruralité demande aux citoyens de la région Occitanie à participer massivement à la collecte de fonds mise en place, comme l’ont déjà fait certains de ses cadres. LMR attend aussi des élus régionaux de faire le nécessaire en lui attribuant des subventions pour l’aider à remplacer son outil de travail d’un montant de 170.000 euros, et lui permettre ainsi de continuer à assurer ce lien social indispensable à la vie de nos territoires ruraux et de leurs habitants, souvent âgés, isolés et à mobilité réduite.