Chasse à la glu : une mascarade institutionnelle !

Rien d’étonnant à ce que les électeurs s’écartent de la voie des urnes, tellement le bon sens à échappé aux institutions de la république ! Le retour à une monarchie jacobine déboussolée, imprégnée d’idéologie dogmatique verte, englobant une caste d’incultes de la nature trustant les postes clés de notre société. Ainsi, journalistes, politiques et autres intellectuels viennent donner des leçons de gestion environnementales, alors qu’ils n’en connaissent rien.

Les chasseurs viennent de perdre une bataille avec la chasse à la glu, mais ils n’ont pas perdu la guerre !  Il reste des voies de recours et des actions à mener. Le Mouvement de la ruralité va entamer plusieurs démarches pour défendre la chasse à la glu et rétablir la vérité sur une chasse sélective et bien moins impactante que de nombreux sujets environnementaux gardés sous silence de l’État et de l’Europe, coupables d’atteinte grave à l’environnement.  

Comment est-il possible de détruire des millions d’oiseaux, souvent victimes des éoliennes, voire d’autres centaines de millions par des pollutions aux perturbateurs endocriniens et venir condamner une chasse sélective en petite quantité et parfaitement contrôlée !

Quelle outrance institutionnelle ! Quelle posture idéologique sans fondement, seulement là comme écran de fumée en réponse aux antispécistes et autres animalistes ! L’injustice devient de plus en plus la règle et son corollaire devient l’abstention et le rejet de la politique et de ses institutions…

 Le Mouvement de la Ruralité adresse de nouveau son soutien aux chasseurs à la glu et s’engagera à leur côté pour continuer à défendre cette belle tradition cynégétique.