Pollution de l'air : l’État condamné à 10 millions d’euros et après ?

Si seulement les juges du Conseil d’État en savaient plus sur les dossiers qu’ils ont à traiter ! Ils viennent de condamner l’État pour manquements à améliorer la qualité de l’air à une astreinte de 10 millions d’euros pour le premier semestre 2021. Si la sanction financière infligée par la haute juridiction est justifiée, c’est la redistribution de la somme qui apparaît dénuée de bon sens. Effectivement, ironie de l’histoire, les fonds seront partagés par des associations engagées dans la lutte contre la pollution de l’air, ceux-là mêmes qui refusent des solutions parallèles innovantes et à l’efficacité prouvée et reconnue au niveau européen.

Depuis longtemps, le Mouvement de la ruralité interpelle les dirigeants politiques, notamment tous les présidents des régions de France sur l’existence d’un kit de comburation made in France qui fait baisser de 70% les particules fines de tous les moteurs thermiques.

Imaginons si dans sa clairvoyance les juges du Conseil d’État avaient obligé l’État à financer pour 10 millions de ces kits pour les automobilistes. Une mesure environnementale, sanitaire, mais aussi sociale par la baisse de consommation de carburant qu’apporte cet équipement innovant. Pourquoi négliger une solution qui permettrait de diminuer drastiquement les particules fines responsables de 40.000 morts entre 2016 et 2019 ?

Messieurs les décideurs et autres juges du Conseil d’État, si demain le parc automobile des grandes villes était équipé de ce procédé, imaginez que d’un coup de baguette magique, on fasse baisser de 70 % les particules fines dans l’air : combien de maladies respiratoires et de mortalité évitées et de qualité de l’air retrouvée ?

La consommation française annuelle de carburant à usage automobile est d’environ 50 milliards de litres. Si on économisait entre 8 à 10 % par la mise en place d’un kit, ce serait aussi une économie de près de 5 milliards de litres. Au lieu de répondre à l’urgence en proposant des voitures électriques et à hydrogène demain, proposez des kits de comburation efficaces aujourd’hui !

A méditer messieurs les décideurs !